Portrait d'entrepreneur #15 : Marie-Noëlle Monfort, joaillière

Qu’est-ce que le projet “Portrait d’entrepreneur”?

Le but du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est présenter de façon hebdomadaire un entrepreneur actif dans un domaine bien particulier. Membre depuis décembre 2017 du BNI de Waterloo (Business Networking International), je suis amenée à en rencontrer chaque semaine un ou plusieurs durant une heure pour un tête à tête qui nous amène à mieux nous connaître. Cette heure est pour moi très particulière car s'y échangent non seulement des descriptions de métier, de spécificités mais aussi et surtout de valeurs, de personnalités. Sur cette base est née l'idée des "portraits d'entrepreneurs" dont l'objectif est de rendre en image et en texte ces univers si particuliers. Cette "exposition" se fait par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Marie-Noëlle Monfort?

On y respire l'ordre et la beauté, on y perçoit la trace du luxe et celle de la sérénité… 

L’atelier de Marie-Noëlle Monfort est à son image. Cette joaillière ne conçoit pas son travail sans une écoute attentive et consciente de ce qui l’entoure : l’envie de son client, le langage des pierres, l’intensité de la flamme avec laquelle elle va travailler, le silence du métal. 

Autant de signes, de messages avec lesquelles elle dialogue pour faire naître la pièce unique, le bijou.

Elle considère son travail comme semblable au trajet fragile d’un funambule. Porté par le souffle, sa grâce consiste à transcender l’incroyable pesanteur pour n’être plus que courbes et légèreté

S’écorcher les mains, s’abîmer les ongles lui importent peu si l'objectif est de révéler l’âme des gemmes. 

Elle joue de la puissance du feu à force de patience et son humilité fait face à l’exigeante solitude de l’établi. 

Elle évolue toujours sans filet, mais avec une foi et un amour du bien-faire qui constituent à eux seuls le plus magnifique des balanciers.

Marie-Noëlle Monfort, Joaillière« Chaque fois que je dois entrer dans un processus de création, je me pose, littéralement. Face à moi, mes outils, mes mains et l’inconnu. J’adresse un message à chaque objet pour obtenir soit des support, soit une piste, soit une inspiration. Je m’en imprègne pour réaliser le bijou qui sera à l’image de celle ou celui qui le portera. Et lorsque je reçois des messages comme « c’est exactement ce que j'imaginais, merci pour votre travail", je me dis que tout ce travail avec mon univers n’est pas là en vain."

En savoir plus sur Marie-Noëlle Monfort : 

http://www.marienoellemonfort.be/

En savoir plus sur le BNI : 

http://bnibelgique.be/fr/index

https://www.facebook.com/BNI-Waterloo-Impérial-608796645950202/

Portrait d'entrepreneur #14 : Pierre-François Lunden, Winetop

Qu’est-ce que le projet “Portrait d’entrepreneur”?

Le "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 a pour but de présenter de façon hebdomadaire un entrepreneur actif dans un domaine bien particulier.

Membre depuis décembre 2017 d'un groupe d'entrepreneurs dans le Brabant Wallon, je suis amenée à en rencontrer chaque semaine un ou plusieurs durant une heure pour un tête à tête qui nous amène à mieux nous connaître. 

Cette heure est pour moi très particulière car s'y échangent non seulement des descriptions de métier, de spécificités mais aussi et surtout de valeurs, de personnalités. Sur cette base est née l'idée des "portraits d'entrepreneurs" dont l'objectif est de rendre en image et en texte ces univers si particuliers. Cette "exposition" se fait par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Pierre-François Lunden?

Passionné par le monde du vin depuis très jeune et désireux de faire partager son plaisir et son expérience avec le public, Pierre-François a décidé de créer WINE TOP en 2016. Avec son épouse Hristina, ils goûtent chaque vin afin de sélectionner ceux qui plairont le plus pour leur qualités gustatives, la représentativité de leur terroir, leur rapport qualité-prix-plaisir ou encore pour leur originalité. Ils essaient également de privilégier les petits producteurs et ceux qui sont réellement soucieux de l’environnement

WINE TOP c’est aussi une sélection de plus de 300 spiritueux et alcools dont de nombreux whiskies, rhums, gins du monde entier de même qu’une cave à cigares. Pour partager leur passion, Pierre-François et Hristina mettent sur pied des dégustations et/ou cours à thèmes différents dans le but de faire découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux terroirs, de nouveaux cépages ou de nouveaux vignerons. Dans la même idée et pour répondre à certaines demandes, ils organisent également des ateliers et activités tant pour les particuliers ou les entreprises.

Pierre-François Lunden, Wine Top« Lorsque j’ai décidé de lancer WineTop, je ne pensais pas que cela deviendrait pour moi et Hristina une vrai projet de couple. Que ce soit la sélection des vins mais aussi la décoration d’ensemble du magasin, son agencement, Hristina appose sa signature partout. On dit que derrière chaque grand homme, il y a une grande femme. Loin de prétendre à être grand, je peux cependant affirmer que mon regard serait différent si elle n’était pas, même de façon discrète, à mes côtés."

Plus d'infos sur WineTop : 

https://www.winetop.be/

https://m.facebook.com/winetop1/

Portrait d'entrepreneur #13 : Maxime Gaudissart, MG Legal Consult

En quoi consiste le projet "Portrait d'entrepreneur?"

Mettre en avant un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier, c'est l'objectif que je me suis fixé pour le projet "Portrait d'entrepreneur". Trois ans après les portraits d'artistes et artisans, je souhaitais mettre en avant tous ces hommes et ces femmes passionnés par leur métier. Je pars donc à leur rencontre et passe chaque semaine au moins une heure avec l'un d'entre eux. Par le biais d'un cliché et une anecdote partagée lors de notre entretien, j'essaie de transmettre leur univers, leur valeur et leur personnalité.

J'ai rencontré cette semaine Maxime Gaudissart, qui est consultant juridique. Avec l'arrivée de la nouvelle législation européenne sur la protection des données, nous avons discuté évidemment de l'impact que cela pourrait avoir sur nos jobs respectifs. Mais bien plus! Maxime revoit de façon systématique les contrats types de ses clients pour qu'ils soient le plus cadenassés possibles. Un travail à la source qui évite les mauvaises surprises.

Qui est Maxime Gaudissart?

Maxime Gaudissart est consultant juridique externe pour les questions juridiques liées à votre entreprise. Professionnel du droit bénéficiant d’un expérience approfondie dans le domaine de l'entreprise, Maxime place les intérêts de ses clients au centre de ses préoccupations. Il croit en une approche pratique permettant une flexibilité et une stratégie sur mesure et intègre naturellement des considérations commerciales lorsqu’il apporte son expertise juridique.
Maxime Gaudissart, MG Legal Consult« La grande majorité de mon travail se fait dans mon bureau privé. C’est dans cet espace sous les combles que je peux réfléchir au mieux à la façon dont je vais pouvoir rédiger les contrats, conditions générales de vente et autres dossiers juridiques de mes clients. J’aime y passer du temps. Il y règne à la fois beaucoup de calme et de simplicité. La vue surplombe le jardin ; cette ambiance et cette prise de distance sont un peu comme mon travail. J’essaie quotidiennement d’apporter mon point de vue extérieur à la situation spécifique de mes clients, de la leur faire voir sous un autre angle. Mon but est d'obtenir une vue d’ensemble de leur réalité de terrain afin d’en couvrir tous les aspects et leur assurer le plus simplement et efficacement possible une couverture juridique optimale." Waterloo, avril 2018.

En savoir plus sur MG Legal Consult :

http://www.mglegalconsult.com/

https://www.linkedin.com/in/maxime-gaudissart-1965577/

Portrait d'entrepreneur #12 : Florence Haelterman et Véronique Morelle, Happiness Flow

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui se cache derrière Happiness Flow?

Happiness Flow est née d’une envie commune de partager et de cultiver le bonheur par le biais des philosophies de vie nordique. Véronique Morelle apporte sa touche d’organisatrice d’évènements et de décoration d’intérieur et Florence Haelterman amène son énergie et son positivisme pour enrichir ce projet qui vise à accompagner tant des individus que des organisations sur le chemin du bonheur.

Véronique et Florence se sont rencontrées autour d’une passion commune : le Home Organising.

Autant Florence a tout de suite accroché avec le style scandinave de Véronique, autant Véronique a apprécié la touche de sagesse qui émanait de Florence

Aujourd’hui, cela se traduit par une vision partagée, empreinte de bienveillance et d’humour

Florence Haelterman et Véronique Morelle, Happiness Flow"Ce qui nous rapproche au quotidien ? Notre complémentarité. Une blonde et une brune, on était faites pour s’entendre". Lasne, 2018.

Plus d'informations sur Happiness Flow : 

www.happinessflow.be

www.facebook.com/happinessflow1979

Portrait d'entrepreneur #11 : Caroline Nikels, t-Interim Wavre

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Caroline Nikels?

Caroline Nikels dirige l'agence T-Interim de Wavre. Son credo? Trouver la bonne personne pour le bon job. Un défi qu'elle adore relever au quotidien.

Caroline Nikels, t-Interim Wavre"J’ai la chance d’avoir à mes côtés une jeune équipe, motivée et enthousiaste. J’aime ce défi de pouvoir accompagner mes « filles » dans leur vie professionnelle, les conseiller au quotidien en même temps que de rendre un service de qualité et sur mesure pour mes clients." Wavre, mars 2018.

T-Interim est un agence de recrutement qui recherche tous les jours le match parfait entre le candidat et l'entreprise. Grâce à leur vaste expertise, t-Interim a pour ambition d'être un partenaire de choix pour ses clients.

Plus d'informations sur l'agence t_interim de Wavre :

https://t-interim.be/fr/bureaux/t-interim-wavre

https://www.facebook.com/tinterimOttignies/

Portrait d'entrepreneur #10 : Elodie Wery, Home Organiser

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

Mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier, c'est l'objectif que je me suis fixé pour le projet "Portrait d'entrepreneur". Trois ans après les portraits d'artistes et artisans, je souhaitais mettre en avant tous ces hommes et ces femmes passionnés par leur métier. Je pars donc à leur rencontre et passe chaque semaine au moins une heure avec l'un d'entre eux. Par le biais d'un cliché et une anecdote partagée lors de notre entretien, j'essaie de transmettre leur univers, leur valeur et leur personnalité.

J'ai découvert cette semaine un métier encore peu connu, celui de Home Organiser, à travers Elodie Wery. Ni architecture d'intérieur, ni décoration, ni feng shui, le home organising consiste en une méthode de désencombrement du quotidien qui vise au bien-être chez soi.

Qui est Elodie Wery?

Professionnelle du désencombrement, cette énergique trentenaire a établi le métier de Home Organiser en Belgique. Sa motivation et son sens de la communication inné l'ont naturellement conduite à partager sa connaissance et sa méthode avec ceux et celles qui souhaitent eux aussi en faire une activité professionnelle. Passionnée et toujours à l'écoute, elle organise ainsi depuis quelque temps des formations au home organising (et elle pourrait vous en parler pendant des heures!).

Elodie Wery, Home Organiser" En novembre 2017, je reçois un appel de Guadeloupe. Au bout du fil, une certaine Leïla qui me dit qu'elle est restée scotchée à une conférence que j'avais posté sur ma page youtube. Elle me dit qu'elle est certaine d'avoir trouvé en moi une sorte de soeur jumelle de l'autre côté du monde. Elle m'affirme qu'elle a réservé son billet d'avion et restera 1 gros mois en Belgique (en pleine hiver!) pour suivre mes différents modules de formation! Jamais je n'avais rencontré quelqu'un d'aussi motivée et décidée qu'elle! Cette jolie rencontre m'a ouvert de nouvelles perspectives professionnelles... Pourquoi se limiter à la Belgique et à la France quand on peut toucher l'ensemble de la francophonie?? Mes formations à distance ont donc démarré en janvier 2018! Merci Leïla!!" Namur, mars 2018.

Plus d'informations sur le métier d'Elodie Wery, Home Organiser :

https://www.elodiewery.be/ 

https://www.facebook.com/Elodie-WERY-And-Co-2888192312391…/

Portrait d'entrepreneur #9 : Damien Desmet, Belfius Charleroi Sud

Qu’est-ce que le projet “Portrait d’entrepreneur”?

Le but du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de présenter de façon hebdomadaire un entrepreneur actif dans un domaine bien particulier.

Membre depuis décembre 2017 d'un groupe d'entrepreneurs dans le Brabant Wallon, je suis amenée à en rencontrer chaque semaine un ou plusieurs durant une heure pour un tête à tête qui nous amène à mieux nous connaître. Cette heure est pour moi très particulière car s'y échangent non seulement des descriptions de métier, de spécificités mais aussi et surtout de valeurs, de personnalités.

Sur cette base est née l'idée des "portraits d'entrepreneurs" dont l'objectif est de rendre en image et en texte ces univers si particuliers. Cette "exposition" se fait par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Damien Desmet?

Si on ne présente plus la banque Belfius, il est intéressant de partir à la rencontre de ceux qui y travaillent. Damien Desmet gère avec six collaborateurs - dont son frère - les agences de Charleroi Sud (Tirou, Gerpinnes et Marcinelle) et s'occupe spécifiquement de placements.

Plus d'informations sur l'agence Belfius Charleroi-Sud :

https://www.facebook.com/Belfius-Charleroi-Sud-SCRL-186270…/

https://www.belfius.be/webapps/fr/recherche-agences/agence/heuresdouverture-marcinelle-13235

Portrait d'entrepreneur #8 : Mathias Ameloot, MCH

Qu'est-ce que le projet "Portrait d'entrepreneur"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Mathias Ameloot?

Mathias travaille pour la société MCH depuis qu'il est sorti de l'école. Il y est responsable du produit Winbooks Logistics, solution de gestion commerciale complète, souple, intuitive qui répond aux besoins de n'importe quel client grâce à sa facilité d'utilisation et ses nombreuses fonctionnalités.

MCH est une PME bruxelloise qui depuis 1993 se spécialise dans la conception, la gestion et l’implantation de solutions complètes en informatique pour ses clients, du câblage structuré à la formation personnalisée. Son marché cible est essentiellement constitué de PME de 2 à 75 personnes.

Mathias Ameloot, MCH"Il y a peu de temps encore, j'étais le seul chez MCH à m'occuper de Winbooks Logistics. Désormais et vu le succès rencontré, nous sommes trois. Mais je continue toujours à m'occuper à la fois des démarcharges, des offres, des démarrages, formations, support, programmation... Je suis le couteau suisse de la solution, et l'image me plaît assez."

En savoir plus sur MCH :

http://www.mch.be/

https://www.facebook.com/mchsasprl.be/?hc_ref=ARTwGloffcvGMSn5TSCAbL-DNSlgIdyR-afRJ57m_1pTaFWDMYFyv2U-kMlbE76xCCo

Portrait d'entrepreneur #7 : Benoît Dossche, Cocoon Car

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

Mettre en avant un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier, c'est l'objectif que je me suis fixé pour le projet "Portrait d'entrepreneur". Trois ans après les portraits d'artistes et artisans, je souhaitais mettre en avant tous ces hommes et ces femmes passionnés par leur métier. Je pars donc à leur rencontre et passe chaque semaine au moins une heure avec l'un d'entre eux. Par le biais d'un cliché et une anecdote partagée lors de notre entretien, j'essaie de transmettre leur univers, leur valeur et leur personnalité.

Qui est Benoît Dossche?

Passionné de belles carrosseries, Benoît a fondé en 2000 Cocoon Car, qu'il qualifie à juste titre de centre mobile d'esthétique pour voiture. Cocoon Car une entreprise mobile spécialisée dans le reconditionnement de véhicules d’occasion ainsi que dans la protection, à long terme, de carrosseries de véhicules de particuliers et de concessionnaires. Benoît et son équipe se déplacent jusque chez vous. Toutes les camionnettes sont équipées de matériel professionnel pour répondre au mieux à vos besoins.

Benoît Dossche, Cocoon Car"Cocoon Car existe depuis 18 ans et est devenue une société qui compte aujourd'hui dix personnes. Je pourrais me reposer sur mes lauriers... Jamais de la vie! Je cherche toujours à innover, à apporter des services inédits pour mes clients. C'est cela et leurs retours positifs qui me poussent à aller de l'avant, sans cesse." Nivelles, 2018.

En savoir plus sur Cocoon Car :

http://www.cocooncar.com/

https://www.facebook.com/cocooncar/

Portrait d'entrepreneur #6 : Matthieu Hosselet, MKKM

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Matthieu Hosselet?

Mathieu dirige avec son épouse la société MKKM, agence digitale spécialisée dans la gestion, l'optimisation et la formation des réseaux sociaux.

MKKM offre 3 solutions pour ses clients :

1/ Développer leur notoriété (community management)

2/ Booster leur chiffre d'affaires (social ads)

3/ Les aider à devenir eux aussi experts (Social Media Academy)

Son récit

« Nous avons fondé la société MKKM en 2016 avec Maha, mon épouse. C'est elle l’experte en réseaux sociaux, tout autant que notre vitrine. Moi, je suis plutôt "l’éminence grise". Si elle est notre premier ministre, moi je joue le rôle de chef de cabinet."

En savoir plus sur MKKM : 

https://mkkm.be/

https://www.facebook.com/mkkmsocialmedia/

Portrait d'entrepreneur #5 : Jean-Marc Selvon, Rénovation-parquet.be

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Jean-Marc Selvon?

Après des études en comptabilité à Maurice, Jean-Marc a parfait à Namur son apprentissage en menuiserie acquis sur son île natale. Il reviendra en Belgique quelques années plus tard, pour y exercer le métier de parqueteur. Le parquet est pour lui une véritable passion. Il projette d'ailleurs de passer ses prochaines vacances aux Etats-Unis, dans le Connecticut, avec, au programme, un séminaire sur l'incrustation artistique dans le parquet, auprès d'un maître du genre, rencontré sur le Net. Jean-Marc fait partie d'associations et communautés internationales d'experts du parquet. Cela comble dit-il son inextinguible soif d'apprendre en la matière et son envie de partager.

Son récit

"En tant que parqueteur, je ne travaille qu'avec du bois massif. J'aime ce que je fais et le faire au mieux est mon objectif premier. J'accorde donc beaucoup d'attention à apporter un maximum d'explications aux clients qui me font confiance, à les conscientiser : que ce soit en le réalisant ou en le restaurant, c'est en effet sur un patrimoine que je dois travailler. Et un patrimoine, cela se transmet."

Jean-Marc Selvon, Rénovation-parquet.be"En tant que parqueteur, je ne travaille qu'avec du bois massif. J'aime ce que je fais et le faire au mieux est mon objectif premier. J'accorde donc beaucoup d'attention à apporter un maximum d'explications aux clients qui me font confiance, à les conscientiser : que ce soit en le réalisant ou en le restaurant, c'est en effet sur un patrimoine que je dois travailler. Et un patrimoine, cela se transmet." Namur, 2018

En savoir plus sur Rénovation-parquet.be :

https://www.renovation-parquet.be/

Portrait d'entrepreneur #4 : Philippe Donck, ArchiDon

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

Mettre en avant un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier, c'est l'objectif que je me suis fixé pour le projet "Portrait d'entrepreneur". Trois ans après les portraits d'artistes et artisans, je souhaitais mettre en avant tous ces hommes et ces femmes passionnés par leur métier. Je pars donc à leur rencontre et passe chaque semaine au moins une heure avec l'un d'entre eux. Par le biais d'un cliché et une anecdote partagée lors de notre entretien, j'essaie de transmettre leur univers, leur valeur et leur personnalité.

Qui est Philippe Donck?

Philippe Donck est architecte d'intérieur. Fils d'architecte, il a hérité de celui-ci la passion pour les espaces lumineux, les lignes pures et le sens des proportions. Grand admirateur de Robert Mallet-Stevens, il avoue avoir pleuré devant l'état encore déplorable de la villa Cavrois il n'y a pas si longtemps mais heureusement restaurée depuis.

Philippe aime le sens du détail et le fait de réinventer les espaces. Il m'a reçue pour son portrait dans son double bureau qu'il affectionne beaucoup ; il peut en effet y accrocher mille choses aux murs et y exposer tous les objets d'art qu'il déniche lors de ses balades dans Bruxelles. Un amoureux du minimalisme pas si minimaliste que cela! Et qui a pour chaque chose qui l'entoure une belle histoire à raconter.

Sa philosophie est de s’impliquer sur chaque projet afin d’exploiter et d’optimiser les avantages des intérieurs. Son engagement est de concevoir un projet esthétique et fonctionnel selon le budget donné par le client ; cela peut aller de l’étude d’un meuble, d'une cuisine jusqu’à l’étude complète de l’habitat.

Son récit

"J’aime chiner, surtout les oeuvres d’art. C’est une vraie passion pour moi. Et j’adore ce tableau. Je l’avais acheté à un ami lors de sa première exposition. Au premier coup d’oeil, cela a été le coup de foudre. Je fonctionne comme cela : si mon oeil s’arrête sur quelque chose, c’est que cela en vaut la peine. Question d’instinct, je suppose. Quand mon ami m’a demandé quelques années plus tard si je voulais lui revendre sa toile, ça a été « niet ». Pas fou, non?"

Philippe Donck, Archidon"J’aime chiner, surtout les oeuvres d’art. C’est une vraie passion pour moi. Et j’adore ce tableau. Je l’avais acheté à un ami lors de sa première exposition. Au premier coup d’oeil, cela a été le coup de foudre. Je fonctionne comme cela : si mon oeil s’arrête sur quelque chose, c’est que cela en vaut la peine. Question d’instinct, je suppose. Quand mon ami m’a demandé quelques années plus tard si je voulais lui revendre sa toile, ça a été « niet ». Pas fou, non?" Bruxelles, 2018.

Plus d'informations sur le travail de Philippe en tant qu'architecte d'intérieur :

https://www.archidon.com/

Portrait d'entrepreneur #3 : Hervé Borremans, T&H Services

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Hervé Borremans?

Hervé Borremans est à l'origine de T&H Services qu'il a fondé avec un ami. Son récit en raconte mieux que moi la genèse. T&H services élabore des sites web pour indépendants et PME, ainsi que différents projets liés à la visibilité de ceux-ci sur le net (que ce soit une plateforme dédiée au quartier dans lequel ils se situent, des reportages photos pour leurs événements ou des packs Google, par exemple).

Quel est son récit?

"Etant passionné de sport automobile depuis ma plus tendre enfance, j’ai un jour voulu prendre part à une épreuve de ce type. L’opportunité m’a été donnée de tenter l’aventure du 4L Trophy (raid humanitaire estudiantin). Le challenge pour y participer était grand : recherche de sponsors, achat et préparation du véhicule… J’aime me fixer des buts et mettre tout en œuvre pour les réaliser et atteindre les objectifs définis.

Cette aventure m’a beaucoup appris, tant au niveau de la stratégie à mettre en place pour la recherche des sponsors qu’à celui de la gestion du projet. De plus, elle m’a forgé un sacré mental en m’apprenant à ne pas baisser les bras devant les nombreux obstacles. Cette expérience m’a aussi donné l’occasion de repousser mes limites.

Afin de remercier nos sponsors avec mon ami et associé, une idée nous est venue, celle de créer une plateforme de communication pour le commerce de proximité afin de maximiser leur visibilité. De là nous avons créé notre société il y a 5 ans et nous avons lancé d’autres projets liés à l’internet.

Notre objectif est de lancer différents projets (liés à des idées de business en rapport avec l'internet), de les développer et de les voir arriver à maturation. C’est déjà un aboutissement en soi !"

Hervé Borremans, T&H services"Etant passionné de sport automobile depuis ma plus tendre enfance, j’ai un jour voulu prendre part à une épreuve de ce type. L’opportunité m’a été donnée de tenter l’aventure du 4L Trophy (raid humanitaire estudiantin). Le challenge pour y participer était grand : recherche de sponsors, achat et préparation du véhicule… J’aime me fixer des buts et mettre tout en œuvre pour les réaliser et atteindre les objectifs définis. Cette aventure m’a beaucoup appris, tant au niveau de la stratégie à mettre en place pour la recherche des sponsors qu’à celui de la gestion du projet. De plus, elle m’a forgé un sacré mental en m’apprenant à ne pas baisser les bras devant les nombreux obstacles. Cette expérience m’a aussi donné l’occasion de repousser mes limites. Afin de remercier nos sponsors avec mon ami et associé, une idée nous est venue, celle de créer une plateforme de communication pour le commerce de proximité afin de maximiser leur visibilité. De là nous avons créé notre société il y a 5 ans et nous avons lancé d’autres projets liés à l’internet. Notre objectif est de lancer différents projets (liés à des idées de business en rapport avec l'internet), de les développer et de les voir arriver à maturation. C’est déjà un aboutissement en soi !" Waterloo, 2018.

En savoir plus sur T&H Services

www.waterlooplaza.be

https://www.facebook.com/waterlooplaza/

Portraits d'entrepreneurs #2 : Gregory Furriolu, WOOH

J'ai rencontré Gregory le même jour que Christophe, juste avant. Cette fois, le droit d'aînesse ne l'a pas emporté. La discrétion de Gregory a joué également pour beaucoup. Ils inaugurent cependant tous les deux une série qui s'annonce riche en rencontres, en découvertes surprenantes et en univers variés.

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en février 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette "exposition" se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Gregory Furriolu?

Le 18 février 2018, nous avons discuté avec Gregory de son travail au sein de la société Wooh. Créée en 2007 par Marc Steinmetz, expérimenté et passionné par le secteur du mobilier, Wooh est une entreprise de taille humaine qui accompagne ses clients dans tous leurs projets d'aménagement d'espaces professionnels mais également privés. L'ergonomie et le bien-être au travail sont des éléments clés pour Wooh, plus encore pour Gregory qui a travaillé de nombreuses années dans le domaine des sièges de bureaux ergonomiques. Ce souci de quiétude et de confort se ressent dans leur lieu de travail, où tout a été pensé pour que l'on s'y sente bien.

Son récit

"Je me sens très à l'aise en public. Je crois que c'est lié à mes études d'architecte d'intérieur. J'ai dû défendre plusieurs fois mes projets devant des jurys, internes ou externes, et j'aimais cette épreuve. Parler devant 300 personnes ne me fait donc pas peur ; j'ai encore l'occasion de le faire lors de présentations à certains clients. Par contre, me sentir dans le point de mire d'un objectif, ça c'est vraiment très troublant."

Gregory Furriolu, Wooh

Gregory Furriolu, WOOHJe me sens très à l'aise en public. Je crois que c'est lié à mes études d'architecte d'intérieur. J'ai dû défendre plusieurs fois mes projets devant des jurys, internes ou externes, et j'aimais cette épreuve. Parler devant 300 personnes ne me fait donc pas peur ; j'ai encore l'occasion de le faire lors de présentations à certains clients. Par contre, me sentir dans le point de mire d'un objectif, ça c'est vraiment très troublant." Gregory Furriolu, WOOH, Nivelles (Belgique). Mur végétal stabilisé, WOOH.

Mur végétal stabilisé, création Wooh

En savoir plus sur WOOH :

https://www.wooh.be/

https://www.facebook.com/wooh.original.office

Portraits d'entrepreneurs #1 : Christophe Horvath, Flex 1848

Christophe Horvath est le premier de mes "entrepreneurs" et sans doute le plus jeune. Il inaugure une série qui s'annonce riche en rencontres, en découvertes surprenantes et en univers variés.

Qu'est-ce que le projet "Portraits d'entrepreneurs"?

L'objectif du projet "portraits d'entrepreneurs" entamé en 2018 est de mettre en lumière par semaine un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier. Cette mise en lumière se fait de deux façons, par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Qui est Christophe Horvath?

Le 18 février 2018, nous avons donc parlé avec Christophe de la société qu'il représente, Flex 1848 et de son (tout récent) rôle de commercial au sein de celle-ci. A Bruxelles et ses environs, Flex installe et pose les plus grandes marques de volets et stores extérieurs, rideaux, screens et stores intérieurs pour tout type de fenêtres.

Son récit

"Je me suis toujours posé beaucoup de questions. Par exemple, je suis le genre de mec qui peut réfléchir pendant 20 min à ce que je vais manger à midi, en pensant aux valeurs nutritionnelles, a mes repas précédents, aux quantités… Et pourtant, depuis que je suis entré dans la vie professionnelle, je n'ai aucun doute quant à l'objectif que je poursuis. Il est clair et je ne le perds pas de vue. J'aspire à de la reconnaissance. J'aimerais rentrer dans la lumière. Je voudrais vraiment être la personne à qui on pense quand on cherche une solution innovante.»

Christophe Horvath, Flex 1848

Christophe Horvath, Flex 1848"Je me suis toujours posé beaucoup de questions. Par exemple, je suis le genre de mec qui peut réfléchir pendant 20 min à ce que je vais manger à midi, en pensant aux valeurs nutritionnelles, a mes repas précédents, aux quantités… Et pourtant, depuis que je suis entré dans la vie professionnelle, je n'ai aucun doute quant à l'objectif que je poursuis. Il est clair et je ne le perds pas de vue. J'aspire à de la reconnaissance. J'aimerais rentrer dans la lumière. Je voudrais vraiment être la personne à qui on pense quand on cherche une solution innovante." Christophe Horvath, Flex 1848, Uccle (Belgique). Store vénitien Silhouette® de Luxaflex.

En savoir plus sur Flex 1848 :

http://www.flex1848.be/

https://www.facebook.com/FLEX-1848-756417584408849/

Pourquoi se faire photographier en tant qu'entrepreneur?

Aujourd’hui, la qualité du travail d’un entrepreneur est valorisée par un élément supplémentaire et déterminant : la communication. Cette communication passe non seulement par l’écrit mais aussi par l’image.

L’objectif du projet « Portraits d’entrepreneurs » est de présenter chaque semaine un entrepreneur à travers un portrait qui reflète ses valeurs et sa personnalité. Un premier portrait sera posté dès le 18 février 2018.

Mettre en avant un entrepreneur, actif dans un domaine bien particulier, c'est l'objectif que je me suis fixé pour le projet "Portrait d'entrepreneur". Trois ans après les portraits d'artistes et artisans, je souhaitais mettre en avant tous ces hommes et ces femmes passionnés par leur métier.

Membre depuis décembre 2017 d'un groupe d'entrepreneurs dans le Brabant Wallon, je suis amenée à en rencontrer chaque semaine un ou plusieurs durant une heure pour un tête à tête qui nous amène à mieux nous connaître. Cette heure est pour moi très particulière car s'y échangent non seulement des descriptions de métier, de spécificités mais aussi et surtout de valeurs, de personnalités.

Sur cette base est née l'idée des "portraits d'entrepreneurs" dont l'objectif est de rendre en image et en texte ces univers si particuliers. Cette "exposition" se fait par un cliché et par une anecdote partagée lors de notre entretien.

Vous voulez en savoir plus? Un portrait et/ou un article seront publiés chaque semaine autour du projet. Vous les retrouverez ici.

Vous souhaitez vous aussi faire partie du projet? Contactez-moi.

Portrait d'entrepreneur #1 : Christophe Horvath, Société Flex 1848

Portrait d'entrepreneur #2 : Gregory Furriolu, Société Wooh

Portrait d'entrepreneur #3 : Hervé Borremans, T&H Services

Portrait d'entrepreneur #4 : Philippe Donck, ArchiDon

Portrait d'entrepreneur #5 : Jean-Marc Selvon, Rénovation-parquet.be

Portrait d'entrepreneur #6 : Matthieu Hosselet, MKKM

Portrait d'entrepreneur #7 : Benoît Dossche, Cocoon Car

Portrait d'entrepreneur #8 : Mathais Ameloot, MCH

Portrait d'entrepreneur #9 : Damien Desmet, Belfius Charleroi Sud

Portrait d'entrepreneur #10 : Elodie Wery

Portrait d'entrepreneur #11 : Caroline Nikels, t-Interim Wavre

Portrait d'entrepreneur #12 : Florence Haelterman et Véronique Morelle, Happiness Flow

Portrait d'entrepreneur #13 : Maxime Gaudissart, MG Legal Consult

Octobre 2017 : Un remake pour Pink Lady. Octobre Rose de Comines-Warneton accueille l'exposition (Belgique).

L'exposition consacrée aux "Pink Ladies" avait été organisée à Tournai et Nancy en 2016.

Elle se tient cette année à Comines-Warneton pendant le mois "Octobre Rose" consacré au dépistage du cancer du sein. "Pink Ladies" Comines reprend des portraits de femmes touchées par le cancer du sein ainsi que leur message porteur d'espoir.

Grâce à la passion et l'enthousiasme d'Arnaud et Marlène Castelain qui sont à l'origine de l'association à Comines, l'exposition est visible les 21 et 22 octobre à la Maison de la Culture de Comines.

Plus d'infos sur l'association Octobre Rose Comines-Warneton et leur travail considérable ici

Vous trouverez ici quelques photos de l'exposition ainsi qu'un article rédigé à cette occasion dans le quotidien l'Avenir.

Vous ne savez pas à quel photographe confier le reportage de votre mariage? Pourquoi ne pas le tester en vrai? Tout sur la séance d'engagement.

Comme Caro et Ben, Aiko et Maxime, Alba et Laurent, Aurélie et Dimitri, vous allez très bientôt vous dire OUI, et vous êtes à la recherche du photographe qui immortalisera cette journée si particulière, votre mariage.

Vous êtes uniques, votre couple et votre histoire le sont tout autant : il vous faut donc un reportage à votre image.

Comme pour Clémence et Hervé, Hortense et Jean-Louis, je vous propose un service sur mesure pour le plus beau jour de votre vie.

Nous fixerons d'abord un premier contact téléphonique durant lequel vous pourrez m'exposer tous les détails de votre mariage, vos desiderata, vos souhaits. Nous estimerons ainsi ensemble si ma façon de travailler vous correspond à 100%.

Dans un second temps, et si ma proposition de reportage correspond à vos attentes, nous fixerons ensemble une séance d’engagement.

Il s’agit tout simplement d’une séance photo de votre couple, que nous réaliserons quelques semaines avant votre mariage.

Elle est offerte à tous les futurs mariés.

Pourquoi cette séance est-elle si importante pour vous? Et pour moi?

Ce que cette séance vous apporte : c’est tout d’abord l’occasion de pouvoir vous retrouver tous les deux avant de vous dire OUI, et de partager un moment simple et privilégié. Elle vous permettra d’immortaliser la dernière ligne droite avant le Jour J et d’utiliser ces photos pour votre album, un faire-part… c’est aussi le moment parfait pour vous permettre de vous familiariser avec moi. Vous sentirez ainsi plus à l’aise le jour de votre mariage face à l'objectif.

Ce que la séance engagement m'apporte à moi, votre photographe de mariage?

Cette séance d'engagement est essentielle parce qu’elle me donne l’occasion d’instaurer une réelle relation de confiance dans un contexte plus décontracté. Nous pouvons également profiter de cette séance pour parler de vos préparatifs, du déroulement de votre mariage, ce que vous aimeriez mettre en avant... Vous aurez aussi un aperçu de ma façon de travailler…

Pour cette séance, il est vraiment important que le lieu et/ou le moment que vous choisirez vous corresponde(nt), qu'il(s) évoque(nt) certains souvenirs de votre vie de couple. Le plus important est de rester vous-mêmes, mais aussi de vous amuser. Portez ce qu’il vous plaît de porter. Le principe est vraiment de vous faire plaisir.

Si vous souhaitez plus d'infos, n'hésitez pas à me contacter.

Plus de photos de mariage ici.

Septembre 2016 : Pourquoi j'ai (enfin) décidé de travailler sur le thème des femmes

file:///Users/auroredelsoir/Desktop/Affiche Pink Lady.jpg

Qu'est-ce qu'être une femme? Comment peut-on l'être aujourd'hui? Autant de questions qui me poursuivent au quotidien.

Il y avait longtemps que je souhaitais travailler sur ce thème, mettre aussi par ce biais les femmes en valeur mais je cherchais encore un fil rouge.

Je l'ai trouvé. Par un thème "étrange": les femmes et la maladie.

Comment être une femme quand ton corps, le premier signe que tu es femme est touché, attaqué? C'est à cette question que j'ai tenté de répondre via le projet "Pink Ladies", en hommage à ma mère.

Tout sur ma mère

Ma maman a été atteinte du cancer du sein en 2010. Elle m'a annoncé sa maladie alors qu'elle me rendait visite en Bavière, où je vivais à l'époque. Elle devait être soignée rapidement et subir une radiothérapie lourde. L'annonce a fait l'effet d'un choc. Nous avons pleuré, elle, ma plus jeune soeur et moi et beaucoup discuté. Leur séjour arrivant sur la fin, nous avons tout fait pour le rendre assez inoubliable. C'est le souvenir que nous en avons encore toutes les trois, je crois.

Maman est quelqu'un de fort, de courageux : elle en est sortie vainqueur. Moi, j'étais loin et n'ai pas pu réellement l'assister dans son combat. Mais je voulais "faire quelque chose" de cet épisode.

Octobre Rose Tournai

Il est clair que mes soeurs et moi-même avons été très vite sensibilisées au dépistage du cancer du sein. Nous sommes toutes suivies par la même équipe que dirige de Docteur Bouziane à Tournai, ma ville natale. Nous avons inévitablement aussi pris part en tant que bénévoles aux différentes actions de sensibilisation menées par "Octobre Rose Tournai".  

Dans le monde, le mois d'octobre est synonyme de mois de lutte et de prévention du cancer du sein. C'est le mois du "ruban rose" que l'on arbore fièrement sur le dos de sa veste. A Tournai, la fondation "Octobre Rose" souhaite varier les projets qu'elle mène à cette occasion et ainsi d'année en année rassembler plus de monde autour de son combat. Organisation d'un trail urbain, spectacle, exposition d'artistes locaux, vente de créations originales... rassemblent les dizaines de bénévoles autour de ce projet commun. 

"Aurore, tu devrais exposer chez nous"

C'est avec ces mots que le Dr Bouziane terminait mes contrôles de routine. Mais il fallait trouver un thème pour l'expo, la mettre en place. C'est de cette façon qu'est né le projet "Pink Ladies". Nous avons fait appel, via une simple lettre déposée au Centre de Mammographie, aux volontaires qui souhaitaient se "mettre à nu". Un article de la presse locale lui a été consacré et nous a permis de gagner en visibilité.   

Un projet en tryptique

De façon anonyme et pudique, je voulais dévoiler leur histoire en trois temps sous forme de deux clichés et d’un texte : un premier qui laissait parler leur corps et l’endroit si féminin qui est la cible de la maladie, le sein. Un second qui captait un de leurs souvenirs liés à leur épreuve : le détail d'un visage, des mains, un objet ou une personne qui les avait soutenues… Un troisième qui correspondait à un court récit qui parlait d'elles. 

Une exposition éphémère mais qui reste dans ma mémoire 

Après plus de six mois de travail et quelques quatorze volontaires photographiées, après autant de rencontres riches et touchantes, l'exposition "Pink Ladies" s'est tenue les 17 et 18 septembre 2016 à la Halle aux Draps de Tournai. 

Merci à toute l'équipe de bénévoles qui ont rendu ce projet possible et m'ont aidée lors de la mise en place de l'exposition. 

Un livre qui retrace toute l'histoire

Pour ceux qui n'ont pas pu venir voir l'exposition, pour ceux qui souhaitent explorer les images et les textes révélés au cours de ces deux journées, pour ceux qui sont sensibles à la prévention du cancer du sein, le livre "Pink Lady" est toujours en vente pour 20 euros. Il est disponible au Centre de Radiologie, Coin Becquerelle 5 à 7500 Tournai (Tel: 0032 69 21 21 60 87) mais aussi en m'envoyant un email. Si vous êtes intéressés, veuillez m'envoyer un message privé. Les fonds sont reversés à la recherche. 

Merci de votre générosité!



Mai 2016 : Royal Photo Club de Nivelles (Belgium)

Traduire en mots ce qui est difficilement exprimable, essayer de transmettre une passion pour l'image et un ressenti, c'est un vrai challenge!

Le 27 mai, j'ai été aimablement invitée par le Royal Photo Club de Nivelles pour donner une conférence sur mon travail de photographe.

J'y ai passé une expérience très intéressante et une soirée fructueuse, grâce à William Dellange, président de RPC Nivelles, Norbert China et Jean-Marie Neirynck.