Proclamation de la promotion 2017-2018 de la Faculté de Philosophie et Sciences Sociales 13-10-2018

Une double cérémonie de proclamation sous le signe de l'été indien

Le 13 octobre, le soleil brillait de mille feux dès 8.00 au-dessus de l'auditoire Janson pour accueillir étudiants et professeurs de la Faculté Philosophie et Sciences Sociales. Ceux-ci ont revêtu leurs plus beaux atours pour célébrer un événement marquant du cursus universitaire, la proclamation de la promotion 2017-2018 de la Faculté. 

Des centaines de toges et autant de mortier, des bénévoles et bouteilles d'eau par dizaines, des conduites à la minute près. Comme une ruche bien organisée, tout le personnel de la Faculté avait mis les bouchées doubles pour organiser l'événement au mieux. Habillage des étudiants, passage devant le recteur, photo "officielle" des différents départements, tout était réglé à la minute pour offrir à l'auditoire un souvenir digne de l'événement célébré. Le Doyen Andréa Réa, malgré la chaleur, a mené d'une main de maître cette double cérémonie, la première consacrée au Département d'Histoire, Histoire de l'Art et Sciences Politiques, la seconde au Département de Philosophie et Sciences Sociales. 

Et sous le signe de la reine de la soul, Aretha Franklin!

Le public, rassemblé dans l'auditoire Janson, a accueilli les promus avec émotion ; une émotion qui se sentait également lorsque Valérie Piette, vice doyenne, a annoncé que la promotion prendrait le titre d'"Aretha Franklin", en hommage à cette reine de la soul qui a tant oeuvré pour le droit des femmes et celui des minorités.

 Emotion encore lors des proclamations et des photos de groupes. Flash crépitants, bruits de téléphones portables, le chaos aurait pu régner. C'était sans compter sur l'organisation parfaite du personnel administratif sans lequel cette cérémonie serait impossible. Les discours d'anciens promus ont suscité concentration et soulagement. Quel que soit le choix des études, les Alumni ont bien insisté sur la variété des chemins possibles, parfois de traverse, parfois moins dans le futur professionnel qui s'annonce aux frais diplômés. Acmé de la double célébration, la photo finale a été ("moment de désir et moment de délire" comme l'a si bien défini Andréa Réa) une expérience très appréciée par des étudiants survoltés!

La Faculté de Philosophie et Sciences Sociales de l'ULB

Depuis la rentrée académique 2015-2016, l’ULB accueille ses étudiants au sein de la nouvelle Faculté de Philosophie et Sciences sociales. Celle-ci est issue de la réunion des deux départements de la Faculté des Sciences sociales et politiques et de deux des départements de la Faculté de Philosophie et Lettres. La nouvelle faculté regroupe désormais 4 départements : Département de Philosophie, Éthique et Sciences des religions, Département de Science Politique, Département des Sciences sociales et Sciences du travail, Département d’Histoire, Arts et Archéologie. Avec 6 bacheliers, 15 masters et 1 master de spécialisation, la faculté propose une offre d’enseignement très variée. Ses étudiants auront donc des possibilités très intéressantes pour changer d’orientation au fil de leur cursus ou pour approfondir leur formation initiale par un programme complémentaire à leur choix de bachelier. 
Le Département de Philosophie, Éthique et Sciences des religions et de la laïcité forme des observateurs attentifs aux questions philosophiques, éthiques ou religieuses, mais aussi des acteurs qui pratiquent l’art de la réflexion, prennent position et proposent des solutions aux dilemmes que traversent nos sociétés contemporaines. Les étudiants sont notamment préparés aux métiers de l’enseignement, de l’écriture, de l’éthique et de la bioéthique, de la diplomatie, de la recherche, etc. 
Le Département de Science Politique offre une solide formation en sciences politiques et développe l'écoute et la compréhension du monde politique et social. Il forme des étudiants à maîtriser les différents aspects de la vie politique : le fonctionnement de l’État à l’échelle nationale et européenne, le fonctionnement de l’État et les rapports de toute nature liés au pouvoir, l’administration publique et l’ensemble des relations internationales, dans toutes leurs dimensions. Les étudiants sont notamment préparés aux métiers de la fonction publique, belge, européenne et internationale, des organisations internationales, des centres d’études des organisations, de la vie politique et sociale en général (cabinet, syndicat, etc.), et à l’enseignement ou encore à la carrière diplomatique. 
Le Département des Sciences sociales et des Sciences du travail forme les étudiants à la compréhension de la société et de ses enjeux dans ses multiples dimensions : action collective, conflits, diversité culturelle, croyances, inégalités sociales, problèmes sociaux tels que définis par les citoyens ou les décideurs politiques,… Les formations visent à doter les étudiant(e)s des compétences professionnelles d’analyse et d’action au sein des différents domaines de la vie sociale, essentiellement à partir des deux disciplines que sont la sociologie et l’anthropologie. Les étudiants sont notamment préparés à devenir des intervenants sociaux dans différents secteurs au sein de d’entreprises, d’administrations et d’organisations.  
Le Département d’Histoire, Arts et Archéologie forme des historiens, des historiens de l’art, des archéologues, des musicologues et des spécialistes de la gestion culturelle. L’apprentissage des méthodes de travail de l’historien et d’analyse des œuvres d’art, l’étude et la compréhension de toutes les manifestations de l’acte musical ou encore des approches de la gestion propre au monde de la culture, sont autant de domaines d’études proposés aux étudiants. Les étudiants sont notamment préparés aux métiers de l’enseignement, de l’archivistique, de la critique, de l’édition, de la restauration et de la conservation du patrimoine, de l’archéologie, etc.